AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum inspiré de la série Charmed

Partagez | 
 

 Luna's Diary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 361
Points : 396
Date d'inscription : 14/01/2011
Age : 31
Localisation : Manoir Hillford ou avec Chris

Ma Page de Destin
Race: Hybride furie
Points de magie:
50/50  (50/50)
Affiliations: Groupe: ~ The Loving Guardian ~ Shaylee
Envoyer un MP

~ The Loving Guardian ~ Shaylee
Shayleen O'Brien

MessageSujet: Luna's Diary   2011-02-08, 20:25

Luna’s Diary
Tome I - Prologue


Les Timelords...La civilisation sans aucun doute, la plus prestigieuse de l’univers…Un royaume prospère, hiérarchisé, doué d’êtres d’une grande intelligence, capable de voyager dans le temps et l’espace…Ils n’agissent pas sur les évènements, ils les observent, les évaluent…A l’âge de 8 ans, ils sont confrontés au Vide lui-même, le Vortex du Temps…Certains à la vision de cette profondeur insondable, sont fascinés (le cas du Docteur) ou alors, deviennent complètement fous (le cas du Master)

Lors d’un de ses voyages…Le Master tomba amoureux d’une jeune femme d’une planète inconnue, qui s’avéra être à moitié vampire…Mais il s’en moquait, il ramena sa nouvelle femme enceinte sur Gallifrey, et elle fut traitée comme une Princesse (Car le Master était le fils de Rassilon, le Lord President de Gallifrey)

Mais du jour au lendemain, la jeune femme, après avoir mis au monde une petite fille mi-Timelord, mi-vampire, fut exécutée, sous prétexte qu’elle avait trahi le haut commandement.

Le Master, pendant la Guerre du Temps, et avec l’aide du Docteur, qui s’était épris de la jeune fille, emmena l’enfant loin de ce combat sans fin. Mais Rassilon ne voulait pas que cet enfant de Gallifrey s’enfuit, et il fit en sorte qu’elle ne sorte pas vivant de la planète. Le Master, croyant que sa fille allait mourir, fut surpris de la voir se régénérer en nourrisson, d’à peine quelques mois.

Après une longue recherche, il atterrit sur la Lune Dorée DX98, dans la galaxie de Carho. Les souverains de cette royauté n’ayant pas d’enfants, prirent ce voyageur pour un envoyé des Dieux (à l’époque, le Master n’était pas aussi psychopathe que maintenant, tout a basculé au moment où il a laissé sa fille sur cette planète).

Master : Prenez-soin de cette enfant comme si c’était le dernier espoir de sauver l’Univers…

La Reine : Mais pourquoi ne pouvez-vous donc pas la garder grand Timelord ?

Avant de remonter dans son TARDIS, le Master avait répondu que là d’où il venait, la Guerre déchirait son peuple, et que cet enfant était une renégate, mais peut-être la seule chance, une fois adulte, de voir l’univers revenir à un calme définitif…Puis il était parti, sans dire adieu à sa fille…

Les années passèrent, sans qu’elle prenne connaissance de son origine, de son adoption… et lorsqu’elle eut 22 ans, Un TARDIS bleue se crasha sur la planète…Il s’agissait du Docteur sous sa Cinquième apparence…Après l’avoir soigné et réparé son TARDIS, la jeune fille se lia d’amitié, puis d’amour avec le jeune Timelord…Pendant des années terriennes, ils se sont aimés sans jamais se séparer…La Reine voyait sa fille adoptif évoluer en princesse Timelord à son contact de jour en jour…

Il fut venu le moment où la jeune fille dût choisir entre rester sur cette Lune avec sa famille adoptive ou voyager avec l’homme de sa vie ? La question ne se posa pas longtemps, si bien que lorsqu’elle entra dans le TARDIS, elle fut prise d’un violent vertige la faisant tomber dans les pommes…Quand elle se réveilla…Tout était confus, elle revoyait des visages du passé…Son père sans le savoir, le début de la Guerre du Temps, la tentative pour la tuer….Sa régénération. Elle regarda son ami de toujours et dit.

-Will…Je suis comme toi…Un Timelord, je viens de la planète Gallifrey !

Le Docteur sembla embêté à première vue, mais il était si heureux que ses souvenirs soient déverrouillés. Elle lui fit promettre de ne le révéler à personne, sous prétexte que cela la mette en danger…Alors qu’elle voulait dire adieu à sa famille, Will lui apprit qu’il était déjà parti…Après quelques discussions, la nouvelle Timelady apprit pas mal de choses sur sa condition, et le fait que sa planète natale, soit dans un verrou temporel…Ne se souvenant plus de son prénom de Timelady, elle se fit appeler Luna…Comme sa mère adoptive l’avait nommé. Le Seigneur du Temps garda le silence, lui connaissant son véritable prénom…

Ils voyagèrent de planètes en planètes, d’époques en époques….Sans jamais cesser d’intensifier l’amour pour l’un et l’autre. Plusieurs fois pourtant, Luna avait des doutes sur les véritables motivations de son amour…Elle n’a pas pu toujours éviter ses régénérations, mais sans occuper de son physique, elle continua à l’aimer quand même, même si l’apparence de certains Docteurs pouvaient laisser penser qu’il était son père, et certaines personnalités, faisaient qu’il redevenaient de simples amis, mais avec une relation plus que complice.

Les deux régénérations que Luna allait et avait vraiment aimé…Etait la Cinquième et la Dixième…Pour les autres leurs relations étaient différentes, et cette dernière ne semblait pas avoir de difficultés à s’adapter…Les voyages se poursuivirent, et ce tandem avec les autres compagnons, ne semblait pas avoir de fins…

[TERMINE]

_________________

  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forever-darkness.pro-forums.fr
avatar
Messages : 361
Points : 396
Date d'inscription : 14/01/2011
Age : 31
Localisation : Manoir Hillford ou avec Chris

Ma Page de Destin
Race: Hybride furie
Points de magie:
50/50  (50/50)
Affiliations: Groupe: ~ The Loving Guardian ~ Shaylee
Envoyer un MP

~ The Loving Guardian ~ Shaylee
Shayleen O'Brien

MessageSujet: Re: Luna's Diary   2011-02-08, 20:28

Luna’s Diary
Tome II

Les voyages dans le temps et l’espace…J’adorai ça…Jusqu’au jour où nous sommes tombés sur une planète qui était tout le temps en Pleine Lune…Maintenant je sais pourquoi Will faisait la tête…Je ne me souvenais pas de ma seconde nature…Vampire, mais lui oui…Il avait eu beau m’enfermer dans le TARDIS, j’avais tout de même trouvé le moyen de sortir. Et heureusement pour lui, car cette planète était envahie par des plasmavores, qui avait réussi à l’assommer, et qui commençait à lui aspirer son sang. Rien que de le voir inconscient, et en danger de mort, avaient réveillé ma seconde nature, et en quelques instants, les plasmavores n’étaient plus que des mauvais souvenirs…[/size]

Quelques minutes plus tard, le Docteur se réveilla, avec moi à l’autre bout, recroquevillée sur moi-même, du sang sur les griffes et les mains, en état de choc. Se relevant difficilement, il vint vers moi doucement, prudemment, sachant très bien ce qu’il m’arrivait…[/size]

W : Tite Luna…Tout va s’arranger…Tu viens de me sauver la vie de nouveau….C’est à moi de t’aider…[/size]

Mon regard restait fixe et vague, je tremblai et je respirai difficilement. Will prit un mouchoir et commença à m’enlever le sang sur les doigts et sur mon visage…Puis il m’aida à marcher jusqu’au TARDIS. Il m’allongea doucement sur le sol et essaya de me tranquilliser…Je n’ai pu balbutier quelques mots… [/size]

-Je…un monstre…[/size]

Il me coupa direct la parole, essayant de rester très calme…M’expliquant certaines choses, et le secret de ma naissance, qui était ma mère, celle que je n’ai jamais connu…Et je compris que j’étais une Timelady Unique, fruit de l’union entre le Timelord le plus fou au monde, et une vampire galactique, exécutée pour sa différence. Enfin un sourire apparut sur mon visage, il fallait que je me fasse une raison, je ne serai jamais « normale ».[/size]

Nous avons continué de voyager, encore, sans jamais vouloir s’arrêter, se sauvant mutuellement la vie…Maintenant que j’avais pris conscience de ma véritable nature, j’allais pouvoir protéger l’homme que j’aime correctement.[/size]

Malheureusement, je me faisais des idées…Mes pouvoirs se déclenchaient de manière systématique, quand une émotion trop grande me submergeait. A plusieurs reprises je m’en suis prise à Will, mais à chaque fois, je parvenais à m’arrêter à temps, ou il y parvenait seul. Et un jour, Will décida de s’arrêter sur une toute petite planète, afin de m’apprendre à maîtriser mes pouvoirs…L’apprentissage fut long et périlleux. Plusieurs fois, il a fallu que je le soigne, car la provoque qu’il avait utilisé pour déclencher le processus, avait fait que je l’avais grièvement blessé sans m’en rendre compte réellement.[/size]

Mais rien ne changeait, son amour pour moi n’en devenait que plus fort au fur et à mesure, et le mien aussi, bien que je m’en voulais à chaque fois de l’avoir blessé. Mais il avait l’air d’avoir rien à en faire…Il voulait juste que je réussisse à maîtriser ma seconde nature, afin de l’utiliser quand j’en avais besoin et quand je le voulais.[/size]

Et un jour, vint le temps des Adieux…Dans le Cardiff du 19ème siècle. Alors que nous étions pris dans une tempête solaire, Il m’a remis une clé de son TARDIS, en me disant que je n’aurai qu’à la brandir vers le ciel pour qu’il apparaisse. Pourtant il me mit en garde, s’il ne répondait pas à mon appel, c’est qu’il lui serait arrivé quelque chose de grave…Cette idée, me fit me blottir dans ses bras, Mais je ne pus y rester très longtemps, qu’un choc violent me fit basculer en arrière, les portes de TARDIS s’ouvrirent me laissant disparaître dans la tempête. Je l’ai juste entendu hurler, avant de perdre connaissance. [/size]

Quand je me suis réveillée, j’étais dans l’herbe, apparemment sur Terre…Je reconnaissais les environs, j’étais vers Cardiff en Angleterre, vu les bâtiments, je pus vite m’apercevoir que j’étais au 19e siècle…200 ans avant le premier contact avec les Aliens. J’ai regardé le ciel, les larmes aux yeux. Pauvre Will il doit me croire morte, mais j’étais persuadée qu’on allait se revoir un jour. Je me suis relevée et mise en route vers la ville.[/size]

[TERMINE][/size]

_________________

  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION


Dernière édition par Luna Callingan le 2011-06-14, 18:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forever-darkness.pro-forums.fr
avatar
Messages : 361
Points : 396
Date d'inscription : 14/01/2011
Age : 31
Localisation : Manoir Hillford ou avec Chris

Ma Page de Destin
Race: Hybride furie
Points de magie:
50/50  (50/50)
Affiliations: Groupe: ~ The Loving Guardian ~ Shaylee
Envoyer un MP

~ The Loving Guardian ~ Shaylee
Shayleen O'Brien

MessageSujet: Re: Luna's Diary   2011-02-09, 14:17

Luna’s Diary – Tome III


Après quelques jours passés à errer, et à me nourrir de reste (la diète ou le régime forcé comme on veut !) Je réussis à me faire embaucher dans un bar dans un quartier ouvrier de la ville.

Après deux mois de dur labeur, ma vie quasi-humaine monotone, prit un nouveau tournant. Depuis quelques temps, un jeune homme se mettait toujours à la même table, toujours la même boisson et toujours un petit pourboire des plus intéressants…Un soir, il m’avait attendu à la sortie de mon travail, et on avait discuté derrière le bar, à première vue ce gars avait flashé sur moi, mais de plus, il était un coureur de jupons de renommée…Je me suis donc mise sur mes gardes direct. Mais petit à petit, en apprenant à le connaître, il souffrait d’une solitude sans précédent, et qu’il recherchait juste la bonne personne. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à me découvrir devant lui. Je lui appris que mon ami était à ma recherche, que je ne savais pas combien de temps j’allais rester…

Mais les choses changent souvent tellement vite, que l’on n’a pas le temps de pallier aux conséquences…je me suis alors rendue compte que je tombais amoureuse de lui, et que c’était réciproque. Un soir, alors que je sortais rudement tard du bar, il me tira vers une ruelle, et m’embrassa tendrement. Contrairement à ma réaction normale, qui aurait été de lui mettre une raclée, je me suis tout simplement laissé faire…Ses baisers étaient doux, tendres. Je l’ai doucement enlacé quand j’ai senti ses mains s’enroulant autour de ma taille. Je sentis ses lèvres esquisser un sourire satisfait. On s’est regardé, et un regard, un comme un accord, Je l’ai suivi jusqu’à son appartement sous les toits, et cela a été le sceau qui scella notre amour, notre première nuit, qui allait signer un amour dévastateur et passionné qui durerait près de 60 ans…

Plus les journées passèrent, plus nous nous dévoilions l’un et l’autre. Ce que j’ignorai, c’est que l’homme dont il parlait si souvent, était le même homme que j’avais aimé, et que quelque part, j’aimai toujours… Jack avait semblé quelques temps, oublier son côté Casanova, et semblait être amoureux que de moi. Mais la nature d’un humain (j’ignorai qu’il était immortel également) ne change pas ainsi, il avait quelques aventures d’un soir…Moi pas…Mais je le laissai faire, car il se rattrapait si bien.

Mon monde a failli s’écrouler d’un coup…Alors que je travaillais comme tous les soirs, un client un peu éméché me fit des avances et se montra plus qu’entreprenant avec moi. Ne voulant pas perdre mon travail, je n’ai pas pu lui mettre une raclée, mais Jack s’en chargea. Il le mit en garde d’abord gentiment, du genre « Hey, C’est chasse gardée mon p’tit gars, déjà prise, tu piges ? Alors tu touches pas ! » Mais le client n’en avait pas cure, alors il mit une droite dans la figure de Jack, qui dès qu’il reçut le signal, m’éloigna de la scène et balança le type dehors. Le combat dura bien cinq bonnes minutes, je ne bougeai pas du bar, quand j’entendis une chute dans du verre cassé. Je me suis précipitée à l’extérieur, et là vision d’horreur, le client était debout, sous le choc, mais Jack était à terre, les yeux fermés, avec un haut de bouteille coupante dans le ventre….J’ai hurlé son prénom, avant de le prendre dans mes bras et de lui parler :

-Jack ! Jack réveilles toi !!! Je t’en prie reviens…

Il toussa quelques gouttes de sang, je pleurai et j’hurlai de désespoir, je me refusai de le perdre…Il garda les yeux fermés :

Jack : Lu….Na…..Je…Je….voulais juste….te défendre….Je….t’aime….

Puis plus rien, un silence de mort…Plus un battement, plus un souffle, juste le vent qui soufflait en rafale dans l’impasse où on se trouvait. Il ne bougeait pas, il ne respirait pas…Il était mort…Je me suis allongée à côté de lui, et je l’embrassai tendrement de temps à autre, attendant la mort moi aussi.

Soudain, Jack reprit son souffle d’un coup se relevant brusquement !

J : oh non…pas encore !!!

Il s’aperçut alors de mes sanglots, il me prit sans prévenir dans ses bras, après avoir enlevé dans un rictus de douleur, la bouteille logée dans son ventre. La blessure se cicatrisa presque aussitôt mais il était un peu affaibli. Je l’ai aidé à se relever, et je me suis blottie contre lui en pleurant. Il me consola, me pria de le pardonner, mais j’étais si heureuse qu’il soit en vie. On s’est embrassé, quand soudain, il coupa court au baiser en me disant qu’il y avait de la compagnie. Il a eu tort de plaisanter, car les deux dames qui nous regardaient depuis un petit moment nous tirèrent tous les deux dessus…

Au départ, Jack était très réticent à l’idée de faire partie de TW. Il commença par refuser. Une des femmes alla dans l’autre pièce. J’étais inconsciente, et elle me réveilla avec un seau d’eau. Forcément ma réaction fut fortement houleuse, mais elle me calma immédiatement avec des diodes électrochocs. La décharge électrique me fit hurler de douleur. Les mi-vampires comme moi ne supportaient pas la foudre. Jack qui était dans la pièce d’à coté, m’entendant hurler, devint déchainé ! La fille qui était avec moi savait qu’en me faisant souffrir, Jack serait prêt à tout pour que mon supplice s’achève vite…Jack finit par accepter de faire cette mission pour Torchwood en suppliant la femme restante de m’épargner.

Quand Jack fut détaché, il fonça dans l’autre pièce. J’étais au sol, proche de l’inconscience, en sueur.

J : LUNA !!!

Il me prit dans ses bras et me caressa le visage crispé par les pleurs et la douleur. Il continuait de m’appeler, de me rassurer, et de me demander que je me réveille…Tout doucement, mes yeux s’ouvrirent et j’ai souri…Jack me rendit ce sourire, et me blottit contre lui…

-Je…Je vais….bien…Je…t’aime !

Me laissant quelques heures de repos, nous avons pu arrêter l’homme-poisson et le ramener à Torchwood. Mais la manière dont ils s’en débarrassèrent me révolta. Si bien que je laissai seul Jack régler le problème de la rémunération seul. Je suis alors sortie.

Après quelques pas dans le vieux Londres, je me suis aperçue que j’étais suivie. Je me suis arrêtée, les pas derrière moi se sont arrêtés et une voix rauque, solennel s’est élevée :

« Vous êtes Luna Callingan ? »

Je me suis retournée, il s’agissait de trois gardes royaux, armés, et qui s’adressaient à moi. Luna Callingan était mon identité Torchwoodienne. J’ai fait un signe positif de la tête, puis un autre garde s’avança et continua.

« Vous devez nous suivre séance tenante, la Reine Victoria demande à vous voir ! »

Là, j’en revenais pas, la Reine elle-même demandait à me voir, moi ? Inconnue il y a encore quelques jours, et d’un coup, pour une mission Torchwood, elle demande à me voir. Je les ai donc suivi, silencieusement…

Buckingham Palace, là où la Reine Victoria a souhaité me recevoir…

Je me fais lavée, nettoyée, lustrée, habillée, coiffée, par des domestiques. Il faut dire que ma tenue laissait indésirer pour voir une personne royale. Quelques minutes plus tard, Jack me rejoignit, tenu par quatre gardes. Lorsqu’il me vit, lui aussi propre comme un sou neuf, il esquissa son sourire de tombeur avant de me prendre délicatement dans ses bras.

J : Ma Luna…Tu es magnifique !

J’ai souri, limite je ronronnai comme un gros chat….Le garde toussa, la Reine était prête à nous faire audience…J’ai commencé par frissonner et en me rapprochant de la porte de la salle du trône, à trembler comme une feuille, la peur au ventre. Les lourdes portes de la salle s’ouvrirent…Un tapis rouge devant nous, et plus loin la Reine Victoria, assise sur son trône…Nous étions encadrés par deux gardes devant et deux gardes derrière…Connaissant un peu le protocole lors de la rencontre avec des personnes royales, j’ai donc montré l’exemple et je me suis agenouillée, et Jack m’a suivi. La Reine s’est levée et s’est approché de moi, j’avais la tête baissée et tendant la main vers moi elle me pria de me relever et de m’approcher. Jack, pensant qu’elle s’adressait à nous deux, commença lentement à se relever, mais fut très vite remis à sa place par un des gardes…La reine me glissa une demande à l’oreille… Mon regard se figea, j’en tremblai de tout mes membres…Les mots qu’elle avait prononcé étaient ces derniers :

« Luna Callingan, je suis au courant des derniers agissements de Torchwood…Je te charge d’une tâche qui sera hardie, et que jamais Jack Harkness devra connaître. Je te donne l’ordre et la mission, si jamais Torchwood venait à mettre en danger des innocents, tu devras créer un institut Torchwood différent…Nous ne sommes pas là pour éradiquer les aliens…Mais pour savoir comment les combattre… »

La Reine était retournée s’asseoir sur son trône. J’étais immobile, debout. Jack voyait bien que depuis qu’elle m’avait parlé, j’étais plus que bizarre.

Nous avions passé des heures à se faire bichonner pour cinq minutes, car elle venait de nous congédier… De nouveau un comportement de courbette, avant d’être dehors, sapés comme un pape le jour du Seigneur…

Jack m’expliqua alors, qu’il avait accepté pour notre malheur, de travailler à temps plein à TW. J’ai carrément sauté de joie. On allait enfin pouvoir bosser ensemble, et de vivre pleinement des aventures surnaturelles…

Un jour, je dus m’occuper seule d’une affaire, tout comme Jack. C’est d’ailleurs durant cette affaire, que j’ai recroisé la route, d’un de mes vieux ennemis…Morgan, je l’avais rencontré en 1352 dans les environs de Nuremberg, il avait une fiancée qui est morte de la Peste…Afin de se venger de la Terre entière, il accepta de récolter des âmes pour des E-T qui n’étaient pas très recommandables. Plusieurs fois, j’avais tenté de lui rappeler qui il était, mais ça m’avait valu des combats, plus durs les uns que les autres.

Et cette nuit-là…Il était en face de moi. Nous nous sommes reconnus, presque simultanément, mais lui, n’a pas fait que me reconnaître, il réessaya de me tuer…Après une petite rixe, il comprit que j’étais ici pour la même chose que lui, détruire un criminelle qui n’était pas un humain apparemment… Ce criminel est connu de tous sous le nom de Jack l’Eventreur. Après lui avoir sauvé la vie, nous avons décidé de jouer carte sur table. Quelques heures plus tard, nous étions dans la même chambre et dans le même lit, à se câliner un peu…Nous avons passé une nuit magnifique, et le lendemain nous avons réussi à arrêter ce tueur, qui s’est avéré être une femme…

En quelques heures, Morgan avait complètement changé et disparu de la ville…Je suis revenue au QG de Torchwood, il avait l’air aussi enchanté que moi de notre mission passée.

Nous accomplissions missions sur missions, en passant d’agent lahnda à agents de mission…Et ceux pendant plus de 60 ans…Jusqu’à ce jour fatidique du 7 Mai 1945….

Nous étions sur la piste d’un aliens capable de retourner les gens contre leurs amis, leurs alliés. Cet aliens avait un projet, étant du coté des allemands, il allait retourner des soldats de la royal air force, et d’autres militaires britanniques afin de changer l’histoire telle que nous la connaissons. Nous sommes arrivés sur un terrain vague près d’un entrepôt à moitié détruit…Jack me laissa me débrouiller à découvert, tandis que lui irait dans le bâtiment…Alors que je marchai sur mes gardes, je fus attiré par des hurlements et des coups de feux, provenant du bâtiment. Je me suis écartée de ma route et je n’aurai pas dû…J’ai malheureusement marché sur une mine anti-personnelle. Je n’eus pas le temps de penser à la douleur ressentie, que se fut immédiatement le trou noir.

Jack ressortit tout heureux d’avoir libéré les soldats et anéantit l’aliens. Il m’appela plusieurs fois en avançant, évitant comme par magie, les mines sur son passage. Puis soudain son regard se figea, j’étais allongée, baignant dans mon propre sang, les jambes à demi-arrachées….Il se mit à courir en hurlant et sanglotant à moitié.

J : Nooon……Non…….Luuuna…..

Je l’entendis murmurer et des larmes coulaient sur mon visage, et j’ouvris les yeux, tellement proche de la mort que je ne me souvenais même pas que j’avais mal. Il me caressa le visage, en pleurant de douleur….

-Je….t’avais….di…it….Qu’il….fallait…pa…s…..Qu’…on….se….sép…are….

Jack me supplia de me taire, me disant que j’allais m’en sortir, que tout se passerait bien, que tout allait s’arranger…Difficilement, je fis un signe négatif de la tête, et j’ai fermé les yeux. Je me suis laissée emporter en murmurant un « je t’aime ».

Jack ne pouvait croire à ma mort…Il essaya de me réveiller plusieurs fois, jusqu’à ce que cette vérité détestable soit impossible à ne pas voir…Et là, d’un coup il se mit à hurler de douleur regardant le ciel, et pleurant toutes les larmes de son corps….Il me tenait dans ses bras, sans vie, terriblement pâle et les larmes coulèrent sans arrêt sur mon visage. Pendant des jours, il resta près de moi, me protégeant du froid, et de la pluie, ne voulant pas que l’air du temps altère « ma beauté » qui l’avait pendant si longtemps fasciné…Il regretta, de ne pas avoir demandé plus tôt, de me demander en mariage avant que cette chose horrible ne m’arrive…Au bout de cinq jours à pleurer et à espérer que je revienne, Jack me fit un cercueil de fleurs, me laissant sur le sol, entourée de fleurs, et commença son deuil, en partant de cet endroit maudit en courant….Mais il ne savait pas que le Destin allait encore se jouer de nous…

Quelques heures plus tard, je repris violemment ma respiration, je venais de renaître, tel un Phoenix…

[terminé]

_________________

  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forever-darkness.pro-forums.fr
avatar
Messages : 361
Points : 396
Date d'inscription : 14/01/2011
Age : 31
Localisation : Manoir Hillford ou avec Chris

Ma Page de Destin
Race: Hybride furie
Points de magie:
50/50  (50/50)
Affiliations: Groupe: ~ The Loving Guardian ~ Shaylee
Envoyer un MP

~ The Loving Guardian ~ Shaylee
Shayleen O'Brien

MessageSujet: Re: Luna's Diary   2011-02-09, 14:20

Luna’s Diary
Tome IV

Je venais de me réveiller de l’explosion de la mine…Je ne savais pas quel jour on était, je ne savais pas non plus ce qui s’était passé…Le spectacle qui se dévoilait devant moi était le Chaos, un désert d’arbres morts et de terre brûlée…Je suis allongée au sol, mon corps entier me fait mal…Lorsque ma vision redevint normale, j’ai pu discerné que j’étais dans un cercueil fait de fleurs…J’essaie de m’asseoir mais je suis encore trop faible. Je décide d’appeler encore et encore Jack…Mon ange, où es-tu ? Pourquoi m’as-tu abandonné ?

Le temps passe, et je peux enfin me mettre sur les genoux…Je pleure, moi qui croyait ne plus jamais pleurer…Personne à l’horizon, au loin on peut entendre les gens hurler, faire la fête…la guerre est finie, mais mon cœur ne le ressent pas ainsi…l’homme qui était la personne la plus importante à mes yeux m’avait abandonné…m’avait laissé pour morte sans essayer de me sauver…

Je me relève titubante, et je sens quelque chose de froid autour de mon cou…Il s’agit de ma clé, que j’avais donné à Jack, sans lui dire ce qu’elle ouvrait. Je l’ai décroché de mon cou, et lorsque je l’ai brandi, je nous ai vu Jack et moi, avec les jours qui défilent…Ainsi donc il était resté près de moi pendant plus de quatre jours, en espérant que je me réveille. Juste après un bruit d’un autre temps se fit entendre. Bientôt, une cabine téléphonique bleue apparut progressivement. Une fois totalement apparue, un jeune homme avec de grands yeux bleus et les cheveux ras, vêtu de noir avec un blouson en cuir en sortit, et je me suis précipitée dans ses bras en pleurant…Une jeune fille en sortit à sa suite avec un jeune garçon. Je suis entrée dans la cabine qui était l’apparence d’un vaisseau spatiale qu’on appelait TARDIS, plus grand à l’intérieur qu’à l’extérieur…

Il m’installa dans un de ses nombreux fauteuils et m’emmitoufla silencieusement dans une couverture…Lorsqu’on repartit, j’ai ouvert la bouche pour la première fois…M’adressant à la jeune fille…

-Vous….Vous êtes ses nouveaux compagnons ?

La jeune fille parut gênée de ma question, et son ami me fusilla du regard, tandis que le Seigneur du Temps esquissa un léger sourire. Elle se présenta en tant que Rose Tyler, et son petit copain Mickey Smith. Je me suis à mon tour présenté, et nous avons discuté un long moment…

Nous avons vécu pas mal de choses ensemble, et Rose devenait de plus en plus jalouse à mon égard, voyant le lien très fort qui m’unissait au Docteur, pour lequel elle éprouvait un gros faible, au détriment de Micky, comme je l’appelai si souvent. Puis à la suite d’un voyage, il me déposa devant une maison à Manchester, avec une vie d’établie, des parents, un travail, des amis…Une vie humaine normale, en me promettant de revenir me chercher, et lorsque les deux compagnons étaient retournés à l’intérieur, il me glissa à l’oreille : « j’espère qu’un jour….Nous visiterons les étoiles ensembles, pour l’éternité… ». Silencieusement, il repartit dans son TARDIS.

Puis en 1982, ma vie bascula lorsque des Slitheens, tuèrent mes parents adoptifs en voulant s’amuser…M’apprêtant à appeler le Docteur, je fis la connaissance des membres d’un autre institut, différent de Torchwood : Torchwood Dust…Sachant exactement qui j’étais, mon passé, mon lien avec un des agents de Torchwood Cardiff, ils réussirent à me persuader de les rejoindre.

Mais à chaque confrontation avec ce Torchwood 3, je disparaissais mystérieusement, l’aidant à distance, juste à cause de la présence de Jack Harkness sur le banc adverse…
A la fin de l’année 1999, j’eus le droit à une mauvaise surprise. Lors d’un grand repas, sous prétexte de fêter la nouvelle année…Nous avons été tous drogué et jeté dans l’eau qui faisait partie intégrante de notre QG. Le seul blème pour notre bourreau, qui était notre supérieur, était que je n’étais pas humaine, et il dût m’assommer en me tirant trois fois dans le cœur, sachant que tout comme Jack, j’étais immortelle…

Le supérieur se donna la mort par Arakiri, tandis que les autres membres étaient morts, flottant à la surface. Il n’y avait qu’une seule forme qui était au fond, moi…Je me suis réveillée d’un coup, mais me souvenant vaguement que j’étais sous l’eau, j’ai gardé le peu d’air qui me restait et j’ai essayé de remonter…Mais c’était trop dur…Alors que mes doigts avaient réussi à toucher l’air de la surface, mes jambes se sont brusquement arrêtées et j’ai doucement replongé vers le fond, les yeux mi-clos.

« Non pas encore…je ne veux…pas... ! »

Au moment où mes forces disparaissaient complètement, j’ai entendu un gros « plouf ! » et mes yeux se sont refermés…Je me suis sentie soulevée, et quelques secondes plus tard, j’ai senti l’air rentrer dans mes poumons, j’ai toussé, mais j’étais encore trop faible pour bouger…Comme des paroles lointaines, j’entendis une voix familière « allez Luna…Réveilles toi !...C’est moi… ». Doucement mes yeux se sont rouverts, affaiblie, et reconnaissant le jeune homme, j’ai esquissé un léger sourire.

« Doc…teur….Com…ment est…ce possible ? »

Il sourit et caressa mon visage, regardant ce qui restait de mes anciens compagnons. Son regard se tourna vers moi et il dit avec un sourire compatissant.

- Luna…Entre nous seulement, c’est Will…Et tu le sais, rappelles-toi…Tu vois, je t’avais promis de revenir !

Mes yeux se sont ouverts d’avantage, et je me souvins de tous mes compagnons qui venaient de mourir…Des larmes coulèrent que le jeune seigneur du temps balaya d’un revers de son index. Il me regarda droit dans les yeux avant de me serrer fort contre lui. J’avais oublié à quel point c’était agréable de sentir ses deux cœurs battre avec le mien, de sentir ses bras m’enlacer…

- Luna…Ca va peut-être te surprendre, mais…..Je voudrais t’aider à refonder ce Torchwood….

Il avait dit ça comme ça, d’une voix mal assurée, lui qui d’habitude, était toujours très confiant, il était à ce moment précis relégué au rang d’adolescent timide. J’ai souri et j’ai accepté juste pour m’aider à faire un brin de « ménage »…Pendant plusieurs jours, nous nous sommes affairés à s’occuper des obsèques, ne pas prévenir la famille, ce que je fis quand même…Mais l’heure était venue d’innover…
Will voulut rester, mais j’ai refusé, lui disant que sa place n’était pas sur Terre mais dans les étoiles, à voyager à travers le temps l’espace…
Juste avant qu’il s’en aille, je lui ai appris que Torchwood Dust n’existait plus…Que, Torchwood Moonlight, en l’honneur de la Lune, était né…A son tour, il me mit en garde, Torchwood Londres a été reconstruit et était bien décidé à anéantir cet institut hybride, et que bientôt Torchwood 3, allait suivre l’exemple. Puis il partit…

Pendant plusieurs jours, je me suis mise à la recherche du seul homme qui pouvait être notre leader, le seul qui avait assez l’âme d’un chef, contrairement à moi, pour diriger cet institut. Le seul « hic » c’est lors de notre rencontre, il ne me prit pas au sérieux…Si bien que quelques jours plus tard, Je l’ai sauvé d’une attaque en masse de Weevils en colère…Mais ce fut la soirée la plus désastreuse de ma vie…

Là en face de moi, se trouvait l’homme que j’avais aimé, pour qui j’aurai décroché les étoiles les plus brûlantes…M’ayant laissé pour morte….

J : Lu…Luna ? Tu es en vie ?

Alors qu’il s’apprêtait à me prendre dans ses bras, la seule chose que je pus lui offrir, fut une droite salée qui le laissa surpris, et dans l’incompréhension la plus totale. Sans qu’il puisse en placer une, j’ai débité tous mes ressentis, et le fait que j’étais persuadée qu’il m’avait abandonné. Le nouveau leader et moi, nous sommes repartis…

Pendant quelques temps, André McBride et moi, étions les seuls à faire fonctionner TWM. Puis à sa demande, j’ai recruté, une de ses anciennes collègues, Jane Vasco…Jane a elle aussi le pouvoir de ne pas mourir…Et donc elle eut quelques petits différents avec TW3. Elle fut d’abord réticente à l’idée de se retrouver encore une fois sous les ordres d’André, mais l’idée d’embêter TW, fut la plus forte, et finit par accepter


Lors de mes nombreuses escapades nocturnes, je suis retombée par hasard sur une de mes vieilles connaissances. Une tueuse hors pair, et chasseuse de prime pour des aliens peu recommandables…
Après avoir écouté l’offre de me rejoindre à Torchwood Moonlight, et mettre des bâtons dans les roues vers l’étude des « spécimens » comme nous, elle accepta, démissionnant sans prévenir de son ancien travail, et rejoignit TWM, malgré le refus catégorique d’André, qui finit par s’habituer à l’idée d’avoir une tueuse à gages sous leur drapeau. Sophia n’écoute jamais André, ce qui pose quelques frottements entre les deux…Je joue d’ailleurs le rôle de médiateur, avant que ça tourne à la catastrophe…

En 2003, nous étions 3 à gérer les missions de TWM….Un soir, alors que j’avais réussi à enfin rentrer chez moi, je fus appelée d’urgence, car un homme s’était introduit dans la base, mais en très mauvais état, et si on voulait savoir qui il était, il fallait mes pouvoirs de guérison (ben voyons….-_-‘)
Je suis donc arrivée aux alentours de deux heures du matin…Imaginez pas ma tête quand j’ai reconnu l’homme qui s’était introduit dans la base…André me prit à part, et me donna sa version des faits, et le seul mot qu’il avait prononcé « Lune »…Après l’avoir soigné, j’ai pris la décision de parler de cet homme que je connaissais, car il avait déjà fait parlé de lui dans les années 90…

Arnaud était un scientifique, qui expérimentait les objets aliens, afin de soigner les « patients » qu’il avait…Malheureusement, l’utilisation de ces artefacts, se soldait bien souvent par la mort des « Cobayes »…En 2002, l’endroit où il expérimentait, fut détruit par un tremblement de terre d’origine inconnue, dont l’épicentre se trouvait (bizarrement) sous ses pieds.
Chose encore plus bizarre, il s’en sortit sans aucune blessure physique (la lune s’en est mêlée^^) mais il n’en sortit pas indemne, psychologiquement parlant…
C’est alors qu’un an plus tard, après s’être fait passé à tabac par ses anciennes « relations », Il s’était retrouvé à l’entrée de la base, où il s’était engouffré, ignorant qu’un tel endroit pouvait être habité…
C’est à ce moment là, que le scientifique apprit que Lune, était en fait Luna, le prénom de la « recruteuse », celle qui en fait, l’avait sauvé lors de l’effondrement du bâtiment…Il demanda d’ailleurs pourquoi elle l’avait sauvé…

-C’est bien la première fois qu’on me pose la question…

Evidemment, la réaction quand je suis gênée, je ricane…Bêtement…Arnaud me regarda comme si j’étais d’une autre planète (et il ne savait pas encore à quel point !)…Je n’allais pas trop ricaner, car encore affaibli, je le voyais s’endormir…

-Parce que même un personnage comme toi, ne mérite pas d’être enterré vivant ! Et qu’on peut encore avoir besoin de toi…

Alors là, je n’avais jamais vu quelqu’un qui avait un air aussi ironique ! Le petit rire discret qu’il eut juste après, m’en dit long sur l’opinion qu’il avait de lui-même…

Ar : Luna….Vous pensez vraiment qu’un type comme moi peut encore se racheter du mal qu’il a commis…De servir encore à quelque chose…Voyons, redescendez sur terre….

Je dois bien avouer que là…je me suis retrouvée coincée…Le dos au mur…Et que cela m’a quelque peu….énervée….Mais j’ai tout de même réussi à esquisser un léger sourire compatissant…Et je l’ai laissé se reposer.

J’aurai mieux fait de faire comme avec Sophia…Ne pas prévenir André et l’embaucher direct…Mais vu ce que je m’étais pris comme colère, j’avais préféré ne pas commettre de nouveau cette erreur…Beeen….J’aurais ptete dû…Rien que l’idée d’avoir un « savant fou » qui utilise à tort et à travers les artefacts que l’on trouvait, me valut une colère noire de la part d’André…mais ce qui a de bien, c’est qu’entre filles…On se soutient…Imaginez, un homme seul, malgré qu’il soit notre chef, contre une barrière de trois filles ? Il finit par baisser le ton et accepter de le mettre à l’essai…

Mais les emmerdes ne vont jamais seuls…Et au moment où je pensai l’annoncer à Arnaud, ce dernier avait disparu de la base. (En gros il s’était fait la belle…)
Il était temps que je le retrouve, car il avait de nouveau croisé ses anciens employeurs, qui allaient réussir, cette fois à vraiment le tuer…

SAUF QUE !

Les trois malabars qui le tirait comme un lapin eurent le droit à se prendre un superbe talon de mes bottines noires, dans leur tête (et les trois en même temps s’il vous plait !) avant que la balle du semi automatique ne parte trop loin… (C’est moi qui l’ai eue nananère !).

Je n’avais non plus, jamais vu quelqu’un me regarder avec des yeux aussi surpris. (Comme qui dirait « ronds comme des assiettes »!)…

Ar : Mais…Pourquoi ?

La phrase suivante, il aurait pu la prévoir…Ou pas…

- Idiot !!! On t’offre une chance de te racheter, et c’est comme ça que tu l’utilises !

Le genre « je ne comprends pas, je ne vois pas de quoi tu parles… » Se lisait dans ses yeux…j’ai donc baissé d’un ton et j’ai essayé de dire, plus calmement….

-André a accepté de te mettre à l’essai…En tant que médecin-scientifique de TWM…Tu vois que tu peux encore servir, triple buse !

Un « O » de surprise se dessina sur ses lèvres, mais il n’en fit rien, se contentant de tenter de se relever. Je l’ai donc ramené à l’institut, après avoir destroy quelques petits poissons humanoides qui étaient sur notre chemin…
Quelques jours plus tard, j’ai découvert un autre trait du jeune homme…Celui de tireur d’élite. (Là ce fut moi qui eût la bouche en « O », alors qu’il venait de sauver la vie à André, Sophia et moi…

Là c’était gagné, il faisait partie à part entière de l’équipe…Mais…Il restait encore un petit défaut à corriger : les remarques cinglantes, et sa franchise, qui peuvent de temps en temps vexer ou blesser….Mais bon, ca ne serait plus le même sans ça…(Luna qui se lance dans la sensiblerie xP)

--------
Nouveau coup sur ma tête…Je rencontre par hasard, à une conférence de presse, un vieil ami…Vieux non…Je l’avais connu, il n’était encore qu’un gamin qui suçait son pouce. Là le coup fut assez important…Le petit gamin bagarreur et passionné de journalisme, était devenu un beau jeune homme de 33 ans, journaliste le quotidien de Cardiff, et Hacker hors pair…J’ai nommé Logan Cale.

Ce fut Logan qui me reconnut en premier, car pour ma part je n’avais pas vieilli….Ce qui le surprit doublement, pensant que j’étais son amie imaginaire…Voir son amie imaginaire qu’il admirait, quitte à en tomber amoureux, qui se tenait là devant lui, ralluma une flamme dévorante, sans le vouloir. Durant cette conférence, je lui ai (encore) sauvé la vie, lorsqu’un des preneurs d’otages, une première fois vida son chargeur sur lui (mais c’est encore moi qui m’était reçu les balles !) et la seconde fois, les gorilles m’ayant laissés pour morte, firent tomber Logan du toit de l’immeuble.

Mais ce que les gorilles n’avaient pas du tout prévus, c’est que j’étais d’une immortelle, et que de deux, j’étais plus maline qu’eux…Enfin presque…Le saut de l’ange par excellence, avec pour seule attache, un ancien grappin d’un membre des forces spéciales qui s’était fait tué par les preneurs d’otage….Et je me suis lancée dans le vide….Le rattrapant au vol, avant d’atterrir en traversant une fenêtre sur un lit. Essoufflée, nous nous sommes regardés un peu idiots. Avec un grand sourire qui va avec et un peu l’un sur l’autre (moi sur lui)…Je me suis écartée bien vite, quand je le vis pâlir…

L : Tu…Tu es encore…en vie ? Après un chargeur entier ?

J’ai éclaté de rire, et en enlevant mon haut, il put voir qu’il y avait les impacts de balles dans le sweater mais que ma peau était indemne…Après une petite discussion concernant mon immortalité, nous avons quitté la chambre, laissant les gens qu’on avait croisé avec un p’tit bonbon (le Redcon, la pilule qui efface les souvenirs), André me donna l’ordre express de faire pareil avec Logan. J’ai refusé de manière catégorique, et que je voulais qu’on l’intègre à l’institut…André commença par refuser encore une fois, mais Arnaud mit son grain de sel dans la discussion, argumentant bien mieux que moi, le besoin de l’institut d’avoir un Hacker et spécialiste en informatique comme lui.

J’en ai bien sur rajoutée une couche, en demandant à André :

-Tu préfères avoir un expert informatique parmi nous, ou une mort inutile sur la conscience ?

André resta quelques secondes interdit, tandis que nous nous sommes regardés Arnaud et Moi, attendant la réaction. Il a soupiré et fini par accepter…
Je suis donc allée voir Logan dans ses nouveaux quartiers, il était sur son ordinateur, et il ne m’avait pas entendu rentrer…

-Logan ?

Evidemment il sursauta et me fit son plus beau sourire, voyant que ce n’était que moi…Je lui ai donc expliqué qu’il était membre de l’institut...Il prit ça plutôt très bien, mais les jours suivants, il avait du mal à s’intégrer à l’équipe, surtout vis-à-vis de Jane et d’André, qui le voyait comme un danger potentiel pour l’équipe…

Nouveau coup de théâtre, deux mois plus tard, Morgan nous a rejoints en nous demandant de ne lui poser aucune question…

Mais les coups, nous pouvons en prendre dans le mauvais sens…Si bien qu’un soir, alors que toute notre équipe était au restaurant, nous avons de nouveau entendu le son si particulier d’un TARDIS, nous sommes sortis du restaurant, et nous avons vu ce dernier faire un atterrissage forcé en plein milieu de la route, arrêtant soudainement les voitures…Will en sortit, dans un état lamentable, grièvement blessé…Alors qu’il s’apprêtait à s’écrouler, je l’ai rattrapé et pris dans mes bras.

- Will !!! Will ! Qu’est-ce qu’il t’est arrivé ? Qu’est ce qu’on t’a fait !

Will tremblait, j’avais très peur pour lui, il transpirait beaucoup…Ce qui était par ailleurs, anormal pour Timelord d’être mal à ce point.

W : C….C’était….Un…Piège….

Il avait du mal à parler…Sophia le prit dans ses bras, et le remit dans le véhicule, direction notre quartier général, on viendrait chercher son vaisseau plus tard…Lorsque nous sommes arrivés, l’état du Docteur empirait, il avait de la fièvre et il avait plusieurs fois arrêté de respirer…Nous le tenions Sophia et moi, jusqu’à l’emmener dans une sorte de crypte, où Arnaud travaillait. Quand il vit l’état de l’homme dans nos bras, et lorsqu’il croisa mon regard, il comprit que cet homme était le fameux seigneur du temps dont je parlais si souvent…Il dégagea le lit, et commença à s’affairer près de lui…Il avait un cœur sur deux qui fonctionnait, et n’allait pas tarder à sombrer…

Arnaud : Quelque chose ou quelqu’un a fait en sorte de l’empoisonner sans espoir de régénération…

J’ai regardé Arnaud avec un regard complètement affolé. Il fit son petit sourire habituel et continua.

A : La personne a pensé qu’il serait condamné…Mais ton ami savait que tu pourrais l’aider…Avec l’équipement que j’ai ici, je peux facilement le sauver…

Un sourire apparut sur mon visage rassuré, mais il disparut bien vite lorsque la voix de Jane retentit.

Jane : hors de question qu’il s’en sorte ! Torchwood Londres a été rebattit, et ils se sont donnés trop de mal pour le mettre dans cet état ! Tu ne touches à rien Arnaud…

Arnaud passa outre les ordres de Jane, et commença à rechercher l’antidote, tandis que Jane braqua son flingue sur le Seigneur du Temps puis Arnaud, lui ordonnant de stopper ses recherches. Arnaud n’en prit pas compte et donna l’antidote à Will, tandis que je lui tenais la main, en fusillant Jane du regard. André n’était bien sûr pas là et ce fut Sophia qui combattit Jane pour l’empêcher de tirer.

Quelques heures plus tard, Jane avait été mise dans une pièce isolée, André avait été mis au courant et était en train de l’interroger. Pour ma part, j’étais dans une chambre (oui il y a des chambres vu que j’habite là-bas), Will devant moi, alité, l’air déjà un peu mieux, et il avait repris des couleurs. J’étais allongée à côté de lui, sous le regard à mon insu de Logan qui était jaloux. Je lui tenais la main et caressais son visage de l’autre. Il ouvrit bientôt les yeux, et me sourit faiblement.

W : Où….suis-je…

Je lui ai expliqué ce qui lui était arrivé, et que son TARDIS était dans une autre pièce à l’insu de tous…Il me regarda tendrement et me vola un baiser, ce qui eût le don de mettre Logan dans une grosse crise de jalousie (il avait qu’à me déclarer sa flamme l’idiot !), et coupa la caméra de ma chambre. Le Docteur était très affaibli mais en vie. J’étais encore toute troublée de son baiser volé qu’il me dit :
-Luna…vous courez un grave danger…Torchwood Londres a été rebâtie…Et elle s’est mise dans la tête de vous anéantir…Jack….doit être déjà….en train de me chercher….

Jack ? Qu’est ce que Jack venait à faire la dedans…Et si….Jane avait été enrôlé dans ce petit jeu de chasse ? Qu’on lui aurait promis monts et merveilles et qu’elle nous aurait trahis ? De toute façon, si cela était le cas…André le découvrirait en l’interrogeant. Soudain, Will me serra la main très fortement, le poison n’était pas encore tout à fait parti et il souffrait encore…

W : Luna….Ils…ils…Ils chassent les Timelords…Des aliens….qui vivent comme des humains ici….Ils…Ils ne savent pas que….que…..je….ne suis plus tout seul………Et….toi….non plus…..

Puis lentement la main se desserra. Il venait de repartir dans une sorte de coma agité…pendant des heures, j’ai fait les allers retours entre la salle de bains et ma chambre, afin de lui rafraîchir régulièrement le visage, car il transpirait beaucoup, et ses blessures ne cicatrisaient que trop lentement, je craignis qu’il aie a se régénérer, mais moi je ne voulais pas, je ne voulais pas qu’il change, je l’avais trop vu changer de forme et de personnalité, je voulais qu’il reste sous sa dixième forme…
Vers le milieu de la nuit, je fus réveillée par des coups dans la porte, je me suis levée, arme au poing, et j’ai visé vers la personne qui était derrière la porte…Arnaud sursauta.

Ar : EEEEEEEEH ! Luna c’est moi ! Arnaud ! Baisses moi ce truc, tu pourrais faire du mal !

J’ai soupiré, et j’ai rangé mon arme le laissant rentrer, il avait trouvé l’antidote. L’ennui était son effet secondaire. En effet, la personne à qui on l’inocule, peut avoir une perte de mémoire provisoire, à plus ou moins long terme…Pendant quelques temps, apparemment, le Docteur allait laisser place à sa version humaine, John Smith.

Le matin pointe le bout de son nez…Arnaud s’est endormi dans un fauteuil, et moi je suis allongée sur le lit, et je tiens le jeune timelord humanisé dans mes bras…Il se réveille en sursaut, complètement paniqué et perdu…Je me suis réveillée également en sursaut, en le lâchant brutalement. Nos regards se sont croisés, et il redevint un peu plus calme, mais son regard était toujours aussi inquiet.

Will : Lu…lu….Luna !

Tel un gamin apeuré, il se précipita dans mes bras, planquant son nez dans mes cheveux, reprenant petit à petit une respiration quasi-normale. Il avait les yeux fermés, et il respirait calmement le parfum de mes cheveux, comme si…Ca le rassurait.
Doucement, il s’est de nouveau allongé sur le lit, et répondant à la question de son regard, je lui ai expliqué ce qui lui était arrivé…Il regarda partout dans la pièce et au fond de la chambre, près d’une armoire, la cabine bleue, SON TARDIS, était là fièrement. Il sourit en la regardant et il me dit faiblement.

Will : Toi aussi….Un jour tu le retrouveras…

Je l’ai regardé très surprise, son sourire s’est agrandi puis doucement il s’endormit…

Quelques heures plus tard, nous avons découvert une montre de timelord sous son oreiller…Pendant mon absence qui avait duré quelques minutes, il avait enfermé sa mémoire de Timelord dans cette montre, afin de pouvoir rester avec moi…Quand il se réveilla, j’étais à côté de lui, l’air désolé, et un peu inquiète, espérant qu’il se souvienne de moi…Après quelques minutes, je compris que sa mémoire lui avait laissée le souvenir de moi, comme il y a pas mal de centaines d’années…J’étais tout pour lui, le centre du monde, la lumière de sa vie…

Pendant les jours qui suivirent, j’ai gardé la montre avec moi, et Will « humain » restait à TWM, sous le regard meurtrier de Jane, qui savait que sous cette forme, il était aussi vulnérable qu’un humain lahnda. Deux mois plus tard, lord d’une intrusion de TW3 dans nos locaux, Will fut obligé par Jack d’ouvrir sa montre, l’accusant de lâcheté ! Will d’abord réticent, ouvrit sa montre en ma compagnie, mais à l’insu de Jack…Il se prit à un petit jeu : celui de le faire croire, comme il l’avait fait avec la famille de Sang, qu’il était toujours humain et aussi apeuré.

Jack : Vous êtes devenus un lâche Docteur, se cachant sous votre nature humaine, pour ne pas vous battre ! Vous ne vous battez même plus pour ravoir Luna ! Quel genre de loque êtes-vous devenus ! Vous avez peur de votre ombre voilà ce qu’il se passe…

Will : *esquissant son petit sourire moqueur* Ce qui est plus impressionnant en ce moment c’est que tu es toujours aussi idiot et emporté !

Jack le regarda de ses yeux bleus, plein de rage, esquissant un « QUOI ? » indigné sur ses lèvres…Will reprit de plus belle.

Will : Le lâche c’est toi Jack…Tu vas obéir comme un petit toutou obéissant à TW Londres, voilà pourquoi vous vous êtes introduits ici…

Will me mit derrière lui et visa l’immortel avec son Sonic Screwdriver…Jack ouvrit de grands yeux, et comprit immédiatement qu’il n’avait plus à faire au petit humain chétif, mais au Docteur, à son Docteur, qui fou de rage contre l’abandon de Luna en 1945 qui était remonté dans sa mémoire, n’avais pas hésité à mettre en joue son vieil ami. André se décida de les séparer.

André : Bon ça suffit tous les deux !!! Luna tu emmènes Le Seigneur du Temps dans une autre pièce ! Moi je vais m’entretenir avec le Captain ! FILES !

Nous sommes donc retournés dans mes appartements…Will fulminait, il était furieux et son regard était très sombre…On dit que la colère d’un Timelord peut-être terrible, comment allais-je le calmer….Il était debout, appuyé contre son TARDIS, regardant une photo de moi, de Logan, et de Sophia…Il fut sorti de ses pensées lorsque je dis, sur un ton triste.

- Il faut que tu repartes Will…

Immédiatement, le regard noisette du jeune homme se posa sur moi, avec la même dureté.
Will : Pourquoi ? Je suis bien ici, sur Terre, à tes côtés !

Logan alluma au même moment la caméra, sentant que j’allais faire quelque chose qui allait me faire beaucoup de mal… Il regarda la scène, et il comprit mes intentions.

L : Oh non…Luna tu ne vas pas faire ça !

Le Seigneur du temps s’approcha de moi et s’assit sur le lit à coté de moi. Je l’ai regardé avec un air désolé.

-Je sais bien, mais…..Tu n’es plus en sécurité…Ni ici…Ni sur Terre….Le seul endroit où tu seras en sécurité, ce n’est que dans l’espace !!! Il faut que tu partes loin d’ici ! Et vite !!!

Will prit doucement mon visage, en caressant mes cheveux. Son air courroucé, se transforma en un regard désolé, plein d’affection…

W : Est-ce….vraiment ce que tu désires ? Que je parte….Loin de toi ?

Alors que je m’apprêtai à répondre, la porte s’ouvrit en grands fracas, laissant apparaître Logan complètement paniqué et qui cria en même temps que l’ouverture de la porte.

Logan : Non Luna !!!! Ne le bannis pas ! Même si c’est pour le protéger, ne demandes pas à tes sentiments de le laisser partir définitivement !

Un « mais » se dessina sur mon visage, sans son….Will regarda Logan, à première vue, il savait quel genre de relations il entretenait avec la jeune fille…Le Docteur, vit aussi à quel point le jeune humain tenait à sa promise…Cela le fit sourire légèrement. S’il partait même pour revenir plus tard, il savait que cet homme allait prendre soin de sa jeune princesse. Pour ma part, j’étais divisée…

-Je….je ne sais pas…Si il reste ici….Il sera perpétuellement en danger !

Logan : Luna…Tu nous a dit un jour….A lui et moi…Tu lui as d’ailleurs promis que tu serais heureuse sur Terre, que tu auras ta vie….Avant de….La faire dans les Etoiles !

J’ai regardé Logan…Tandis que Will se leva et se dirigea vers son TARDIS…Et entra à l’intérieur sans rien dire…En quelques secondes d’intervalles, Logan me fit signe de le suivre et hésitante je me suis précipitée dans le TARDIS. Will m’attendait, à son poste de pilotage, et jeta un regard des plus amoureux dans ma direction. Il arrêta ce qu’il était en train de faire et me prit dans ses bras, me serrant fort contre lui.

Will : J’aurai fait pareil….Je reviendrai….Tu sais que je reviens toujours non ?

Par ces mots, je compris qu’il avait prit la décision de partir à ma place…Le cœur de glace que je suis, laissa couler des larmes…Will me regarda droit dans les yeux.

Will : Luna…Je reviendrai….Et n’oublies jamais…Quoiqu’il arrive…Je t’aime….

Un de mes secrets….J’ai été pendant très longtemps…Sa fiancée….Sa compagne, même de loin…Même si ça paraissait hors du temps…Je l’avais rencontré sous sa cinquième forme…Nous nous étions aimés et malgré les années lumières qui nous avaient toujours séparées, ces sentiments n’avaient jamais disparu…Mais je ne savais pas que je l’avais connu bien avant cela…Après un dernier baiser, je suis ressortie du TARDIS, avec une petite enveloppe à l’attention d’André, d’Arnaud, de Sophia et de Logan…Sans me retourner, j’entendis le TARDIS disparaître, avec le courant d’air que ça importe…Complètement ailleurs, j’ai pourtant senti des bras m’enlacer. Il s’agissait de Logan….Et sans prévenir, mes larmes coulèrent, et mes sanglots débutèrent….

Pendant plusieurs jours, je suis restée très silencieuse. Je parlais uniquement avec Sierra, mon Phoenix que Will m’avait offert ou avec Erik, mon protégé que j’avais recueilli grâce à un de mes amis dans la Police. Un jour, j’ai décidé de mettre au courant les 4 « élus » de cette mystérieuse lettre que je n’avais pas ouverte…je l’ai photocopié et laissé dans leur courrier…Aussi incroyable que cela puisse paraître, Arnaud, André, Sophia et Logan l’ont lu au même moment.

« Membres de Torchwood Moonlight.

Plus particulièrement aux 4 situés sur l’en-tête.

*Je voulais d’abord vous remercier de vôtre hospitalité…Bien que je n’aime pas Torchwood, vous êtes différents…
*André, je sais que tu t’inquiètes pour l’état de Luna, elle doit être muette en ce moment…ne t’inquiètes pas ça lui passera…Il faut juste que….elle s’habitue à mon absence…Ne sois pas trop dur avec elle…
*Sophia, tu es comme sa sœur et ça se voit. Vous avez une sacrée complicité, et vous n’avez pas hésité à nous défendre Luna et moi, au tout début. Luna ne doit pas le savoir, mais je te remercie de m’avoir sauvé la vie contre Jane qui a essayé de me tuer à plusieurs reprises…Il aurait été certain que Luna ne s’en serait jamais remise !
*Arnaud…Tu es un des premiers humains que je rencontre qui est prêt à tout pour absoudre ses fautes…Pour moi, c’est déjà fait, tu t’es occupé de moi et de mes blessures sans me poser de question, par affection pour Luna….Je sais que tu t’es méfié de moi, mais tu portes des sentiments forts mais cachés à ma belle princesse…Ne t’approches pas trop de ce feu, tu pourrais te brûler…

*Logan…Je m’adresse à toi particulièrement…Cette note n’apparaitra pas sur les autres lettres…J’aurai bien voulu prendre le temps de discuter avec toi, d’apprendre à te connaître…Mais apparemment le destin n’en a pas voulu…Au moment de mon départ, il y a maintenant deux semaines, quand vous ouvrirez le courrier, j’ai lu dans tes yeux, un amour dévorant pour Luna, quelque chose qui dort depuis des années, un feu éternel qui ne demande qu’à s’embraser…Je voudrais que tu sois celui…Qui lui fera oublier mon absence…je voudrais que tu sois celui, avec lequel elle fasse sa vie…Tu as assez attendu Logan…je ne veux pas qu’elle reste seule plus longtemps…Surtout vu ce qu’il vous attend…Votre amour ne pourra vous être que très utile. Ne parles jamais de cette lettre…

Dis juste à Luna…Que je l’aime, et que je lui promets de revenir…

Will, le Docteur. »

La lettre avait surpris tout le monde, et chacun des personnes qui l’avaient reçu avait eu une note personnelle différente. Logan prit la ferme décision, de ne plus jamais laissé Luna tomber…Il jura, un soir en regardant le ciel étoilé, du 163e étage, au balcon de son appartement, qu’il ne commettra pas la même erreur que Jack Harkness. La seule chose qui allait les séparer, serait sa mort, rien d’autres….

Deux jours après, les vrais ennuis avec Torchwood Londres commencèrent !

[TERMINE]

_________________

  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forever-darkness.pro-forums.fr

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Luna's Diary   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luna's Diary
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Luna Lovegood(Serdaigle)
» Luna SnowWolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever Darkness :: Archives-
Sauter vers: